roma napoli GRAFIX

Création d'Outils et Conseil en Communication pour les petites et moyennes structures; théâtres, centres d'art, mode, production films et photos, médecine naturelle, artistes, arts martiaux ...

Vraie relation de proximité et assurance d'un service de suivi réactif.

Création de sites internet, logos, nom de société, branding, plaquettes, cartons d'invitation, cartes de visite, affiches, booklets, photographies ...

 

 

Roma Napoli ART

Roma Napoli fonde avec l'artiste Dow Jones le groupe DIX10 en 1982.
Dans l'esprit de Dada et de Fluxus, le duo agite le milieu de l'art contemporain par ses oeuvres inclassables, provocatrices et ironiques, décalées et profondément en prise sur leur temps. Une centaine d'installations sont montées à travers le monde, en l'espace de trente années de 1982 à aujourd'hui [Galerie Lara Vincy, Grande Halle de la Villette, Musée du Montparnasse, Musée de la Poste de Paris, Metropolitan Museum de Tokyo, Galleria Fac-simile à Milano, Galerie Aufbau-Abbau à Berlin, Palazo Clary à Venezia, Steve Mendelson Gallery à Pittsburgh, Jus de Pomme Gallery à New York...]
En 2000 Roma Napoli se consacre en parallèle, à une production d'œuvres où Cybernetique, Photo et Vidéo sont les vecteurs d'une créativité critique et intuitive. Le film Twist-Over réalisé avec Black Sifichi est sélectionné par le festival de Nancy "Les yeux, la nuit, les lois de la nature".
La publication du dyptique "Mère et Père" dans le livre "Père et Mère" de Yves Haddad aux éditions de la Martinière en 2011 est un jalon dans le developpement des suites. Tableaux photographiques, à propos, dans une thématique donnée par l'artiste. Une approche acido-poètique des situations et du langage dans la mise en scène des GI Joes, modèles réduits coulés en plastique, représentants de la perfection musclée destinée au combat.
En Works in Progress la gestation du film "Montreuil, London, tours, détournement, deux enfants" est une interprétation sous forme d'hommage de la série "France, tour, détour, deux enfants" de Jean-Luc Godard et Anne-Marie Miéville, réalisée en 1978.